maison_tourbière_site_internet2_000000.jpeg

De la tourbière au fourneau

L'image du tourbier, exploitant la tourbe pour ses vertus calorifiques, fait désormais partie du passé. Pourtant, sous vos yeux, le Marais-Rouge regorge d'empreintes trahissant son passage. Découvrons-les en retraçant les principales étapes permettant d'arracher à la tourbière le précieux combustible.

Le terrain à exploiter est défriché, puis asséché en creusant des fossés de drainage. La végétation, les racines et les premiers centimètres de tourbe, impropres à la combustion, sont éliminés

7.png
8.png

L'exploitation se pratique verticalement, le long d'un mur de tourbage encore bien visible devant vous. Au pied du mur s'étend la "creuse", dans laquelle toute la tourbe disponible a été extraite.

A l'aide d'une bêche plate particulière, le "gazon", le tourbier découpe des briquettes de tourbe, mesurant environ 30 cm sur 10 cm. La tourbe de profondeur, très sombre, fournit le meilleur combustible.

9.png
10.png

Gorgées d'eau, les briquettes sont mises à sécher à l'air. Elles sont d'abord posées à plat sur le sol, puis disposées en petits "châtelets" de 3 ou 4 éléments.

Dans le courant de l'été, le tourbier érige les "mailles", pyramides de briquettes terminant de sécher à l'abri du sol humide. Quelques semaines plus tard, la tourbe pourra être brûlée, à la manière du charbon.

11.png
12.png

Une fois la tourbe exploitée jusqu'à la couche de marne, le terrain est le plus souvent remis en état dans la creuse pour être cultivé. Des pâturages et des prairies remplacent progressivement la tourbière.

La Maison de la Tourbière vous propose d'accéder aux contenus informatifs du sentier des tourbières par voie électronique en attendant la mise en place définitive des nouveaux panneaux.

Vous trouverez également de nombreuses informations relatives à l'actualité du projet dans la rubrique actualité de notre site Web.

Si vous souhaitez soutenir le projet de rénovation des sentiers, vous trouverez des QR Codes Twint à diverses endroit du sentier des tourbières.